Kalenji Run Light: pour courir by night

Coup de projecteur sur la RUN LIGHT de chez Kalenji.  Cette innovation signée Kalenji , révolutionne tout simplement les sorties nocturnes.

Testée depuis début Décembre, et faisant partie de tous mes entrainements nocturnes de la saison d’hiver, ainsi que de trail/corrida nocturne ou encore de course d’orientation, la RUN LIGHT m’a accompagné et j’ai pu tester ces performances sur divers terrains de jeux.

RUNLIGHT

QU’EST CE QU’UNE RUN LIGHT ?

C’est  une lampe qui permet de courir la nuit tout en sécurité et en confort. C’est une Innovation par rapport aux lampes frontales habituellement connues sur le marché et ce produit est plus particulièrement adapté au running: en effet le faisceau lumineux éclaire en priorité les 20 premiers mètres devant le coureur, l’endroit même où il va poser ses pieds.position poitrine Run Light

De plus, on ne la met plus sur son front, mais on l’attache à la poitrine: fini d’avoir du poids sur sa tête.

De part sa position au milieu de la poitrine, et avec un faisceau « large », la lampe éclairera toujours devant le coureur, même lorsque celui-ci tourne la tête.

Très légère car 250 grammes seulement, et avec la batterie portée dans le dos, cela évite toute gêne.  On oublie très rapidement que l’on porte une lampe.

batterie RUN LIGHTCoté sécurité: la batterie porté sur le dos, possède des LEDs rouge qui clignotent, ainsi on reste facilement visibles des voitures. Ces LEDS permettent également de se rendre compte de l’état de la batterie: 3 LEDs batterie 100%, 2 LEDs 50%, 1 LED autour des 25%.

Coté pratique: la batterie est rechargeable par USB et offre une bonne autonomie: on tiendra 2h dans le mode max (250 lm), et 5h à 90lm qui est largement suffisant pour voir ou on met les pieds. Possibilité d’ajouter une batterie supplémentaire. 

DIFFERENCES AVEC UNE FRONTALE ?

+ Points positifs:

  • Poids uniformément réparti entre l’avant et l’arrière du buste
  • Réglage de l’intensité ( 3 modes d’intensité) via un bouton devant soi, facile d’accès (mieux que sur sa tête « à l’aveugle », et possible avec des gants (bouton « large »).
  • Faisceau large, très utile devant soi, balaie une grande largeur sur 20-30 mètres
  • On voit ou on met les pieds de manière fixe et uniforme (pas de mouvement du faisceau), même si on tourne la tète, et malgré la foulée: vraiment adapté au running
  • le prix pour une lampe à une telle intensité et largeur de faisceau: 39,90€

– Points négatifs:

  • nécessite de trouver le bon réglage des sangles pour un bon maintien poitrine
  • peut se superposer avec sangle du sac à dos ou cardio =>cela orientera le faisceau vers le haut, et pas possible de compenser par un réglage d’axe de la tète du faisceau (non réglable sur l’axe horizontal)
  • Pas possibilité de ‘piles’ de remplacement si l’on part sur une course très longue (>5h), ou prévoir la batterie supplémentaire (cout?)

Pour l’activité running, il est clair que son usage est parfait et c’est son but premier. Regarder la différences de faisceau lumineux devant entre la RUN LIGHT et une lampe frontale classique et pourtant de forte puissance (160lm):

faisceau RUN LIGHT

 

Et pour la CO ?

Je l’ai utilisé en Février pour une course au score de 3h, en complément d’une lampe frontale (voir photo si dessus). Les 2 font bon ménage et se complètent totalement. La RUN LIGHT a tenu les 3h sans souci.

La RUN LIGHT permet de voir très facilement ou on met ses pieds en foret, et éclaire si largement que mon coéquipier pour la course n’a pas eu besoin d’user ses piles de lampes frontale durant les phases de courses entre 2 balises. Elle offre un confort de course (n’use pas la vision !!) et permet aussi la bonne lecture de la carte devant soi. Même si certaines marques de frontales proposent un focus ajustable et réglable pour avoir un faisceau large pour les phases de courses et étroit et puissant pour les phases de recherches de balise, le faisceau dit « large » n’a rien à voir avec celui proposé par la RUN LIGHT. La RUN LIGHT est à ma connaissance la seule (à ce prix et poids la) à proposer un tel confort pour les phases de course…Après, il faut investir dans les projecteurs 🙂

CONCLUSION

La Run Light de Kalenji devrait très rapidement devenir un standard dans les courses et entrainements nocturnes.

L’éclairage est suffisamment puissant pour voir bien clair les 20 premiers mètres devant soi, et sur une bonne largeur et d’apporter confort (visuel et aussi dans le portage).  La simplicité d’installation, d’utilisation, l’autonomie, la possibilité de recharger via port USB et surtout son prix, la rendra très rapidement  indispensable à tout bon runner qui veut s’entrainer de nuit dans le confort et la sécurité.

Publicités

2 thoughts on “Kalenji Run Light: pour courir by night

    • Bonsoir, il y a un bouton sur la « couronne » de lalampe. Chaque appui correspond une force d’intensité.
      J’ai eu un probleme au debut aussi ou cela ne « reagissait pas a mes appuis ». Essayez de bien rechargé la runlight (en USB) et refaire. Perso ca avait corriger mon probleme.
      Sportivement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s