MON 1er MARATHON: Préparation d’avant course

J’y suis presque !!

Après plusieurs péripéties depuis 1 an (blessures) et la date à laquelle je devais participer à mon 1er marathon (2014 !), j’ai du retarder l’échéance suite une méchante tendinite soignée trop tard par rapport à la date fatidique.

Cette année, (et encore des suites de course dans la  neige durant mes vacances d’hiver !!Faut vraiment que j’arrête les sports d’hiver !) c’est un double blocage de ma cheville gauche qui a gâché ma préparation (3 semaines sans courir !! et séance osthéo), mais qui je l’espère ne devrait pas m’empêcher de prendre le départ le 12 Avril  du Marathon de Cheverny. Je commence a recourir depuis 1 semaine et je ne ressens presque plus de gène en courant ! On y croit !!

Après une sortie de 20km comme « reprise », et une dernière sortie longue ce dimanche (2h voire +) a 2 semaines du jour J, et puis quelques petits footing légers les 2 dernières semaines, je vais aussi pouvoir et devoir me focaliser sur certains fondamentaux autre que la course.

Car un marathon (d’après ce qu’on me dit et ce que je lis), ce n’est pas que dans les jambes que ca se joue ! Il y a certains facteurs à faire attention durant les dernières semaines d’avant courses et surtout les derniers jours.

Voici un résumé des conseils que de multi-marathoniens m’ont prodigués, et aussi le fruit de quelques lectures que je partage ici:

J-15 -> J-5

  • Renforcez votre hygiène de vie: cela passe par une alimentation équilibrée et de bonnes nuits de sommeil ! Evitez les apéritifs trop alcoolisés, car cela vous fera mal dormir ! Une petite bière et 1 ou 2 verres de vins suffiront !
  • Buvez régulièrement (de l’eau !!) au cours de la journée: cela permettra d’éliminer les déchets produits par l’organisme et cela peut aussi vous permettre de prévenir d’une tendinite !
  • Respectez le rythme alimentaire: 3 repas par jour, à heures régulières !

J-4 -> J-1:

  • Augmentez les réserves de glycogène: régime hyper glucidique en faisant la part belle aux pates, mais uassi riz, pommes de terre ou boulgour pour diversifier !
  • Continuez à vous hydrater en journée de façon optimale !
  • Evitez crudités ou  fruits frais ou certains autres aliments pouvant avoir un coté néfaste sur votre tube digestif. De manière générale, faites comme a votre habitude en faisant plus attention. N’essayer pas durant ces 3 jours de nouvelles recettes ou nouveaux aliments ou des plats en sauce au restaurant sans trop savoir ce qu’il y a dedans! Le but est de ne pas agresser vos intestins !!interdits
  • Conserver les apports protéiques habituels, et limiter les graisses sans les supprimer totalement. En bref, conserver vos bonnes habitudes ! pas la peine de manger 5 rations de pates !
  • Assurez vous que vos ongles des pieds soient bien coupés ! pour éviter toute blessure durant les heures de course !
  • Détendez vous !!! courrez un petit footing léger si vous le souhaiter, ou restez allongé ! de totue facon, toute la préparation est faite, et aucun exercice de fractionné ou sortie longue n’est a faire durant cette période ! les dés sont jetés …

repos

Je vais essayer de suivre cela !! tout en tenant compte des aléas de la vie de famille et professionnelle de chacun, disons qu’il faut juste faire un petit peu plus attention durant cette période pré-course, et ca devrait le faire !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s