Le Marathon des Causses en détail [Festival Des Templiers]

J-8 avant le marathon des causses, ma plus longue course trail que je prépare (38km / 1600m D+). Juste que la j’ai fait 32km / 1000m D+ en Ambazac et 34km / 2400m D+ au Sancy.

A 8 jours du départ, je regarde un peu les paysages que je vais rencontré et je regarde le profil pour bien connaitre ou seront les difficultés….Je les partage avec vous !

 Le parcours comprend quatre grandes ascensions entrecoupés de pistes vallonnées sur les causses

profil-3d marathon des causses

Le résumé du parcours dixit le site des Templiers:

Le Causse Noir n’aura plus de secret pour ceux qui vont s’élancer sur ce marathon évoluant au dessus de ces grandes falaises dominant les vallées, puis dans ces grandes forêts de résineux et par ces innombrables ravins qui entaillent ce plateau. On grimpe sur le Causse par Mas de Trauc et Carbassas pour attaquer la bosse des Templiers (terrible mais idéale pour fluidifier le peloton), Puis de grandes pistes font la liaison pour cheminer sur les plus beaux sentiers techniques dominant la vallée du Tarn pour rejoindre le Roc Pointu et la belle descente sur la Cresse. De là, belle remontée sur le plateau par le ravin de la Cresse pour rejoindre de belles pistes forestières conduisant aux Privats (ferme abandonnée) pour plonger sur les corniches de la Dourbie par le ravin des Anes, avec descente et remontée technique mais inoubliable. Les pistes sont sablonneuses, rocailleuses, mais elles ne manquent pas de pièges, ni de technicité. Le Causse est roi et c’est au trailer de le dompter. Et très beau final tout en corniche, très aérien avec en toile de fond le Viaduc de Millau.

4 principales difficultés:

  • Côte de Carbassas (3,22km et 422m+) : C’est une montée en trois temps :
    – une première partie goudronnée avec une pente à 7 % ou l’on peut encore courir
    – une partie de transition sur sentier de 400m toujours en courant
    – puis le dernière partie avec la pente qui se durcit jusqu’au sommet ou il vaut mieux marcher, la course n’y est pratiquée ou praticable que par les meilleurs. Portion a plus de 15%.
  • Cote après la Cresse au dessus du Ravin de Font Auzel +350m de denivelé sur 3km
  • Cote de Mona (1.92 362m+) elle se décline en 3 parties :
    – la traversée du hameau avec une pente régulière
    – après le parc des ânes, la pente devient très difficile
    – pour s’adoucir à 600m de cade le dernier ravitaillement.
  • Montée sur le Puncho d’Agast avant la descente sur Millau. 150m de denivelé mais assez raide et qui arrive après 33km de course !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s